11/ 02/ 17

5 Trucs Pour En Finir Avec Le Stress

1f4faad570d874ead5bfdad4ef4aae88

 

Quand j’étais plus jeune, je me demandais pourquoi les gens stressaient. Je trouvais ça même tellement bizarre de ne pas stresser que je prétendais même stresser ! J’avais en quelques sortes assez confiance en moi, et je me fichais un peu de tout.

Un soir, il y’a quelques années, j’ai été assez violemment agressé. Dès le lendemain, à part ma tête bien écorchée, tout allait bien et je n’étais pas plus choquée que ça. Quelques mois plus tard, j’ai commencé à avoir énormément de mal à respirer. J’avais besoin de prendre de longues inspirations pour bien respirer. Après plusieurs examens, ce n’était pas l’asthme, ce n’était rien d’autre que le stress. En même temps, je commençais à me réveiller avec des plaques d’urticaire un peu partout, et au bout d’un moment, c’était tous les jours. Dermatologue, allergologue, docteur, tout y est passé : les plaques étaient également dûes au stress!

J’ai eu ce mal à respirer de mes 19 ans (2013) jusqu’à peu près l’année dernière, peu après avoir déménagé à Londres (2016). En ce qui concerne les plaques, si il m’arrive un jour de trop stresser, de mal manger ou de trop boire, c’est reparti !

Pour trouver des solutions à ces problèmes, croyez moi, j’ai dû énormément travailler sur moi-même. Le plus dur, c’est de se dire que tout est dans la tête. Je contrôle ma respiration, je contrôle également mes plaques et mieux encore, je contrôle mon stress. J’ai donc essayé plusieurs choses pour essayer de me rétablir et me reprendre.

 

1/ Être fière de soi-même

 

C’est devenu mon mantra : je veux être fière de moi. Après mon bac, je suis partie en fac, je faisais (beaucoup) la fête, je faisais du shopping, jusqu’au jour où j’ai réalisé que rien de cela ne m’aidait pour construire mon futur, je n’étais pas la personne que je voulais devenir et surtout  je me réveillais tous les jours dans un mal être.

Être fière de moi, c’est faire ce que j’aime, aller dans la bonne direction, n’avoir honte de rien, et ne rien avoir à cacher. Quelle que soit la chose que j’entreprends dans ma vie, je fais en sorte de ne rien regretter.

Si vous sentez que vous faites les bonnes choses, vous vous sentirez fière, détendue, et confiante.

Êtes-vous satisfait de ce que vous êtes/faites ? Avez-vous honte de quelque chose ? Est-ce la vie que vous voulez ? Allez-vous dans la bonne direction ?

 

2/ Être saine

 

Le stress est une réaction de notre corps à tout ce qui dérange son état naturel. J’évite donc tout ce qui pourrait me polluer : biscuits, gâteaux apéros, alcool, café, frites et autre. Ne me méprenez pas : il se passe rarement une semaine sans que j’aille prendre un verre (ou deux, ou trois), mais je n’irais jamais jusqu’à être îvre. J’aime assez le café, mais en général, je le choisis décaféiné, et avec du lait de soja. Mes repas se constituent en général d’avocats, de salade, et d’oeufs. J’ai arrêté toute forme de laitage (je bois du lait de coco, d’amande et de soja), donc ça limite les matière grasses.

Le sommeil est également vraiment important et restaure vos réserves d’énergie. Qui aime se réveiller fatigué? Je dors en général 7 à 8h par nuit, sinon mon corps n’a pas le temps de se reposer et je passe une mauvaise journée, je suis de mauvaise humeur, et je suis stressée.

 

3/ Se déconnecter

 

Je ne me mens pas. Je suis addict à mon téléphone et je suis sur mon ordinateur (sans déconner) de 9h à 23h le soir. D’un côté, l’ordinateur est mon unique outil de travail (université, magazine et blog). C’est prouvé, smartphones et ordinateurs sont des sources de stress, causent des troubles du sommeil, développent un sentiment de solitude et on devient trop facilement dépendant!

Dans le métro, lis au lieu de checker tes snapchats. Prends une hyper longue douche. Fais des masques. Cuisine un bon truc! Tu auras l’impression d’avoir pris une pause. J’ai entendu quelque part que c’est quand on est déconnecté que toutes les idées viennent. Tu serais plus détendue, plus créative, et donc fière de toi !

 

4/ Rencontrer quelqu’un

 

Que ce soit en amour ou en amitié, rencontrer quelqu’un aide énormément : on peut se livrer, on peut rire sur des trucs de merde, on peut oublier, et se changer les idées. Je ne vais pas mentir, quelque part mon copain me donne confiance en moi ! Il me rassure, il me soutient, il m’écoute, il me fait rire, et tout ça, ça me détend, et j’ai l’impression que quoi qu’il arrive, je ne suis pas toute seule.

J’ai lu quelque part qu’après 25 ans, on a tendance à faire le vide autour de soi : la carrière prendre énormément de place, on devient fatigué, et on ne prend plus le temps. Mais on néglige beaucoup trop souvent la vie sociale! Allez. Appelle ta pote. Parle à ton collègue. Demande à Jacques son numéro.

 

5/ Se raisonner

 

Je vais passer pour une énorme weirdo, mais je me stresse trèèèès facilement. Dans la rue par exemple : si quelqu’un n’avance pas assez vite. Si quelqu’un me bouscule. Si un mec me siffle (ufffff ça, ça m’énerve). Et je vais avoir tendance à me chauffer et à m’énerver toute seule, quand au final… ce n’est pas grave. Ma solution ? Souffler. Et penser à autre chose. Le fait de s’énerver n’apporte rien de positif. Ces sautes d’humeurs heurtent notre paix intérieur et donc, développe de la mauvaise humeur et du stress!

Le meilleur conseil à donner en cas de stress c’est : être bien dans sa peau ! Encore une fois, tout est dans la tête et vous seule pouvez vous raisonner. En espérant que ce petit article aide, et n’hésitez pas à partager votre histoire en commentaire !

xxx