Mes problèmes d’anxiété + tips pour calmer une crise de panique

Me voilà, ce matin, en train d’essayer de gèrer du mieux que je peux une énorme anxiété. Pour vous décrire ce qu’il se passe quand je suis dans une phase comme ça: la peur, comme une impression d’avoir tué quelqu’un, la culpabilité, du mal à respirer. Ce feeling il est horrible. J’ai décidé de partager cette expérience car j’aurai aimé pouvoir lire un article comme ça ce matin.

Qu’est-ce qui a déclenché mon anxiété: je suis allée dormir très tard (très, très tard) et à mon réveil, je me suis sentie coupable de ”m’être infligé ça à moi même”. Puis j’ai directement checké les news sur google. Ça commence comme ça:

 

uk coronavirus day by day

Brighton coronavirus death

Coronavirus symptoms

 

Et ça défile sous mes yeux. Les infirmières de 30 ans qui sont mortes, cette femme qui a fait une rave party il y’a 3 semaines, qui a chopé le virus et qui dit ”vous avez l’impression que vous allez mourir”. Puis moi qui culpabilise d’avoir été tant de fois au supermarché, de m’être vanté en mode ‘mais non c’est impossible que je l’ai, je peux continuer à faire mes ballades’, je m’imagine toute seule en train d’avoir une fièvre de ouf sans personne pour s’occuper de moi.

Et là, impossible de me lever.

Mon histoire avec l’anxiété

J’ai commencé à avoir de l’anxiété après qu’un mec m’ai agressé en France il y’a 6 ans. Il m’a sauté dessus en pleine rue et m’a tabassé – j’ai perdu connaissance dès le premier coup. Quelques temps après, j’ai remarqué que j’avais du mal à respirer, qu’il fallait que je prenne des grandes inspirations pour réussir à respirer,  comme quand vous baillez. J’ai d’abord pensé que c’était à cause de la cigarette, donc j’ai arrété quelques jours -pas de changement. J’ai consulté un médecin en pensant que c’était de l’asthme. Verdict? pas d’asthme. C’est le stress.

Je n’aurai jamais pensé que le stress pouvait se manifester comme ça. Il est important aussi de vous dire que je suis hypocondriaque. Mon père est mort d’une rupture d’anévrisme et depuis j’ai toujours eu cette peur bleue des veines (c’est le cas de le dire hehe). Vivre avec l’hypocondria c’est pas drôle du tout, et c’est sérieux, c’est un problème mental. Bref, un peu plus tard, j’ai commencé à avoir d’énormes crises d’urticaire, sur les mains, les bras, le dos, les pieds. Il y’avait des jours où je ne pouvais pas marcher parce que l’urticaire était sous le pied et ça me faisait un mal de chien. Allergologue, dermatologue, médecin généraliste: tous m’ont répondu que c’était le stress et qu’il fallait absolument que je fasse un changement dans ma vie ou que je commence le sport quotidien par exemple.

Je devenais folle. Jusqu’à ce que je déménage en angleterre et hop! GONE. Plus rien, que dalle, nada.

J’ai encore quelques fois du mal à respirer, c’est par période.

Je sais à quel point la situation actuelle peut affecter mentalement et que beaucoup de personnes doivent être dans mon cas: vivre seule, en me répétant constamment (à mon insu) que je pète les plombs et que j’ai hâte que le confinement soit levé. Mes proches ont tous l’air d’avoir accepté la situation et vivent leur life sans vraiment y penser. Moi? J’ai du mal.

Revenons à ce matin. J’ai fini par me lever, boire un grand verre d’eau, pétrifiée (littérallement) sans savoir COMMENT me calmer. J’ai pris une longue douche chaude qui n’a rien changé. Puis j’ai enfin réussi à me sentir mieux. Je partage les quelques trucs qui m’ont ENORMEMENT aidé:

Méditer

J’ai mis cette méditation guidée de 7 minutes sur Youtube. Elle m’a calmé d’un coup, car contrairement aux quelques méditations guidées que j’ai écouté par le passé, celle ci proposait un exercice hyper efficace de respiration que je ne connaissais pas.

Puis j’ai enchainé avec cette méditation de 20 minutes, c’était la première fois que j’écoutais une méditation guidée aussi longue et ça m’a complètement, complètement calmé. La méditation n’avait jamais eu cet effet sur moi et pourtant, c’est ce qui m’a sauvé ce matin. Je vous conseille vraiment de garder ces deux vidéos dans un coin.

Stop aux news

J’ai décidé de dire STOP. STOP. STOP. C’est fini, je ne regarderai PLUS les news du tout. Une autruche. J’ignore. Le jour où il y’aura une bonne nouvelle je le saurai. Je pense que ça aide aussi à arrêter de se focuser sur ”quand est-ce que ça va être fini” et apprendre à vivre avec.

Face massage

Je ne sais pas comment j’ai fini par rechercher ça après mes deux méditations, mais j’ai suivi cette courte vidéo pour me faire un massage du visage, toute seule, pour soulager les tensions. Une chose que j’ai appris ce matin: quand vous relacher votre machoire et les muscles autour de vos yeux, ça envoit un message à tout le corps et vous met dans un état de relaxation. J’ai trouvé ça bon à garder dans un coin de la tête! On ne se rend pas compte à quel point on contracte ces deux parties du visage et à quel point les relacher peut aussi aider à se reconnecter au moment présent.

Stop aux notifications

J’ai désactivé mes notifications messenger. Ça fait beaucoup de bien de ne pas être submergé de notifications dès qu’on check son écran. J’avais tendance a beaucoup en recevoir car il y’a un groupe avec ma famille. Je ne peux pas désactiver whatsapp à cause du travail mais si vous en avez la possibilité, faites le. Le moment où vous verrez les messages sera le moment que vous aurez choisi vous, intentionnellement pour les regarder.

Puis je me suis fait mon comforting meal du moment: une pomme de terre, avec un demi oignon revenu à la poêle et un petit bol de salade/tomates/maïs avec du tahini. Un thé avec un peu de lait de soja. Et un documentaire.

Alors que j’écris cet article, il n’y a pas de musique, c’est silencieux et calme. Et c’est ce qu’on veut: du calme.

Autre chose: ça fait aujourd’hui 9 jours que je n’ai pas bu une goutte de café, et pendant la journée je suis MILLE FOIS moins anxieuse et surtout je n’ai plus aucun soucis pour dormir (si je me suis couchée tard hier c’est parce qu’on a bu jusque tard avec une pote). J’ai beaucoup lu sur le café avant de prendre cette décision. Il s’avère que le café augmente le niveau du cortisol. La cortisol c’est l’hormone de stress, qui va permettre à votre corps de se mettre en ‘fight or flight mode’, c’est à dire à vous sentir comme si vous êtiez face à une situation de danger. De plus (bon à savoir), la cortisol favorise les dépots de graisses sur la zone abdominale!

J’espère que cet article aidera les gens qui se retrouvent dans la même situation que moi ce matin. J’espère rééllement que vous allez tous bien et que cette situation ne devient pas trop dure à vivre au quotidien. Je pense qu’il faut tous qu’on arrive à un stade d’acceptation pour arriver à gérer tout ça au mieux. Je vais travailler sur ça pour ma part.

Love x

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *